Comment comptabiliser une opération de vente et les frais?

par gaston yomatcha

La comptabilisation des opérations de vente (marchandises, produits et services) tout comme les opérations d’achat a elle aussi connu de petites modifications mais cette fois-ci dans la compréhension de la nature du bien ou du service vendu.

 

Les ventes sont enregistrées au crédit du compte principal 70 et au débit d’un compte de client.

Le SYSCOHADA distingue à cet effet :

En 701, les marchandises : biens revendus sans transformation (ou « en l’état ») dans le cadre d’une opération commerciale.

En 702 à 704, les produits : biens traités ou fabriqués par l’entité, dans le cadre d’une opération agricole, artisanale ou industrielle. Selon leur degré de finition, le plan distingue :

  • En 702, le produit fini, stocké en magasin de fin de cycle de traitement ou de fabrication, et vendu,
  • En 703, le produit intermédiaire, stocké en magasin après un premier traitement ou fabrication, et normalement destiné à une nouvelle phase de production, mais parfois vendu séparément,
  • En 704, le produit résiduel : chute, déchet ou rebut récupérés en atelier ou en magasin, à n’importe quel stade de traitement ou de fabrication du produit principal, et ayant une valeur marchande.

En 705, les ventes de travaux, qui occupent, dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, une place intermédiaire entre les catégories de biens et de services, comme dans la Nomenclature des Biens et Services (N.B.S.).

En 706, les ventes d’autres services.

Le SYSCOHADA a enfin repris, en 707, la notion hybride de produits accessoires, qui groupe, au détriment d’un strict classement par nature, à la fois des biens (ex : 7071 emballages) et des services (ex : 7073 locations), qui ne correspondent pas à l’objet principal de l’entité et présentent donc un caractère accessoire (mais pas occasionnel pour autant).

Certains produits ont toujours, dans les diverses entités, un caractère accessoire (ex : Bonis sur reprises, cessions d’emballages, ou services exploités dans l’intérêt du personnel).D’autres accessoires dans la majorité des entités, peuvent constituer l’activité principale de certaines filmes (ex : commissions et courtages chez un commissionnaire-courtier ; la location dans une société immobilière ; redevances pour brevets dans une société d’ingénierie…); dans ce cas, ils sont à classer dans le compte 706 Services vendus.

Source : Guide d’application Syscoahada révisé.

You may also like

Laisser un commentaire